Avec vous déjà eu l’impression d’être perdu face à des professionnels de l’immobilier ? De ne pas comprendre leur utilité ou tout simplement leur rôle dans votre projet de création d’un business immobilier ?

C’est normal.

Vous débutez dans l’univers de l’immobilier. Et comme ce milieu est en lien étroit avec le domaine de l’argent … Vous nagez au milieu d’une fosse à requins. Vous allez rencontrer de vrais professionnels avec de grandes compétences dans leur métier. Mais également de simples charlatans ayant pour but de vous vendre le premier bien venu afin d’encaisser une commission.

C’est la jungle.

J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour vous.

La mauvaise c’est que vous êtes obligé de nager dans cette mer âpre et dangereuse.

La bonne c’est que nous allons faire le point ensemble sur les métiers d’agent immobilier et chasseur de bien afin que vous puissiez comprendre quel est le rôle de chacun et comment vous pouvez les utiliser au mieux dans votre business.

En sachant parfaitement comment fonctionne la profession de vos interlocuteurs, vous comprendrez plus facilement quelles compétences doivent avoir ces personnes afin de pouvoir juger leur travail au mieux.

Vous ne perdrez plus de temps avec un vendeur de tapis ou quelqu’un qui ne fait pas bien son travail.

Vous allez gagner du temps et a fortiori de l’argent.

Nous allons nous consacrer dans cet article à deux professions phares dans l’immobilier : l’agent immobilier et le chasseur de bien (ou chasseur immobilier).

L’agent immobilier apparaît comme un acteur principal de votre projet d’investissement locatif. Puisque celui-ci détient dans  son portefeuille de nombreux mandats pour lesquels il représente les vendeurs, nous pourrions penser que celui-ci est l’élément clé de votre projet.

Toutefois, son rôle doit être bien défini et surtout délimité car des intérêts parfois contraires avec le vôtre peuvent s’opposer dans votre projet de location immobilière.

Depuis le début des années 2000 une nouvelle profession fait son apparition : les chasseurs immobiliers.

Même si ce statut est tout nouveau, certains ont choisi de se réunir au sein de différentes fédérations nationales afin d’expliquer au consommateur le but de cette profession et surtout encadrer le développement de celle-ci. Nous pouvons citer la FNCI par exemple.

Quelles sont les différences entre les deux professions ? Qui est à privilégier ? Quels sont leurs rôles ? Comment peuvent-ils vous aider à réaliser votre business immobilier ?

C’est à toutes ces questions que nous allons répondre ensemble dans cet article.

Agent immobilier : un simple rôle de commercial ?

L’agent immobilier est un intermédiaire mandaté par un vendeur afin de conclure la vente d’un bien immobilier, d’un fonds de commerce, d’un terrain ou encore d’un immeuble.

Pour ce faire, l’agent immobilier signe un mandat avec le vendeur au sein duquel va être délimité la mission confiée, la durée pour laquelle cette représentation prendra effet ainsi que la rémunération qui sera due en cas d’accomplissement.

Le mandat pourra par ailleurs être exclusif ou non.

Par conséquent, l’agent immobilier aura pour rôle de mettre en œuvre tout ce qui est en son pouvoir pour vendre le bien immobilier : création d’annonces sur internet et en vitrine, planification de visites, négociation entre les potentiels acheteurs et le vendeur, contact régulier avec le notaire, etc.

C’est donc une obligation de moyen qui incombe à l’agent immobilier ainsi qu’une mission de conseil auprès de ses propres clients.

Il représente une sorte d’agent double en travaillant officiellement pour les intérêts du vendeur tout en ayant pour mission de négocier pour l’acheteur ce qui est assez problématique dans certains cas où nous pouvons être méfiants par rapport à son comportement.

Est-il plus en faveur du vendeur que de l’acheteur ?

En réalité, l’agent immobilier doit être utilisé lorsque vous souhaitez investir mais il faut bien évidemment délimiter son impact dans votre dossier. Il doit vous aider à cerner le marché immobilier local, vous aider dans les estimations de la valeur des biens que vous visitez, ou éventuellement vous recommander des entreprises si vous avez besoin d’entrepreneurs pour réaliser des travaux par exemple.

Toutefois, il ne faut pas prendre l’agent immobilier pour un architecte d’intérieur ou artisan capable de chiffrer une enveloppe de travaux, un investisseur capable de vous proposer une rentabilité folle ou encore pour un fiscaliste vous expliquant que vous ne paierez quasiment pas d’impôts sur vos loyers.

L’agent immobilier est un commercial dont la mission première est de vendre puisqu’il est payé pour cela. Il aura évidemment des choses à apporter dans votre dossier mais ne vous basez pas uniquement sur lui pour votre projet immobilier.

Chasseur immobilier

Le rôle du chasseur immobilier : un professionnel dévoué à l’acheteur ?

Très simplement, le chasseur immobilier va faire pour vous le travail de recherche du bien immobilier en amont et vous présentera le fruit de son travail. Il est donc entièrement dédié à l’acheteur que celui-ci soit un particulier ou un professionnel.

Le rôle du chasseur immobilier est donc de vous accompagner tout au long de votre projet, du premier rendez-vous servant à découvrir le projet d’acquisition jusqu’à la signature de l’acte authentique chez le notaire.

Tout comme l’agent immobilier, il est soumis à la loi HOGUET qui l’oblige à satisfaire aux obligations légales de sa profession notamment de disposer de la carte professionnelle de transaction immobilière.

Le chasseur dispose donc de la carte professionnelle appelée Carte T qui lui permet d’intervenir dans les transactions immobilières comme les fonds de commerce.

Enfin son statut lui impose de se couvrir par le biais d’une assurance responsabilité civile professionnelle.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Calcul du rendement locatif (avec en bonus un simulateur Excel offert)

Ainsi, le chasseur immobilier dispose d’un portefeuille immobilier pour certains d’entre eux (souvent constitué de biens appartenant à leurs anciens clients qui les sollicitent à nouveau) mais le cœur du métier reste la prospection en fonction des critères du client. Il vous fera donc signer un mandat de recherche afin de prospecter pour vous.

Une fois le bien idéal trouvé pour son client, le chasseur va établir un rapport sur celui-ci et le présenter lors d’une visite. Il s’occupera bien évidemment de la phase de négociation et, comme l’agent immobilier, accompagnera le client jusqu’à la signature de l’acte authentique chez le notaire.

 

Agent immobilier : un statut faussement réglementé ?

Dans la théorie, n’importe qui ne peut pas exercer le métier d’agent immobilier.

Effectivement, pour pouvoir prétendre à cette profession vous devez :

  • Avoir un diplôme minimum ;
  • Etre doté d’une assurance responsabilité civile professionnelle ;

Si vous remplissez ces critères, vous bénéficierez donc d’une carte T vous permettant de faire des transactions sur des immeubles et fonds de commerces. Il existe également la carte permettant la gestion immobilière mais cela ne nous intéresse pas ici.

Nous pourrions donc penser que l’agent immobilier dispose de certaines compétences qui seront appréciées dans votre projet locatif.

Dans la pratique, le directeur d’agence immobilière dispose bien souvent des cartes qu’il va louer à ses agents commerciaux.

En d’autres termes, vous pouvez avoir en face de vous un agent immobilier qui connaît autant que vous l’immobilier, ou peut être moins …

Peu de personnes le savent, il faut donc faire attention à qui vous avez à faire.

Pour plus d’informations sur le statut de l’agent immobilier, vous pouvez aller consulter le texte de la loi Hoguet de 1970.

Bien évidemment il y a de très bons agents immobiliers, il faut juste être méfiant lors de votre entrée en relation afin d’évaluer les compétences de votre interlocuteur.

 

Agent immobilier : un commercial mais non un investisseur

Comme vous l’avez vu, dans la pratique n’importe qui peut exercer le métier d’agent immobilier. Le statut premier de cette profession est un statut de commercial.

Il est payé à la commission et, pire encore, pour un certain nombre de contrat avec des avances sur commission. C’est-à-dire que l’agent immobilier dispose d’un salaire mais devra le rembourser à terme s’il ne fait pas assez de vente pour couvrir celui-ci qui n’est finalement qu’une simple avance.

C’est humain, mais celui-ci sera peut-être poussé à arrondir les angles et essaiera de trouver les mots pour vous rassurer et vous convaincre d’acheter le bien immobilier qu’il vous présente.

Dernière chose. Il faut savoir que très peu d’agents immobiliers investissent eux-mêmes à titre personnel, ne pensez donc pas tomber sur quelqu’un avec de l’expérience en la matière il sera bien plus qualifié pour gérer l’acquisition d’une résidence principale plutôt qu’un investissement locatif.

Comme le dit l’expression, ce sont souvent les cordonniers qui sont les plus mal chaussés.

Agent immobilier

Agent immobilier : un intermédiaire dans votre projet, non la pierre angulaire

Vous l’aurez compris, l’agent immobilier est donc un intermédiaire dans votre projet d’investissement locatif et non la pierre angulaire.

Il va vous aider à apprendre le marché immobilier local, vous aider dans la négociation ou encore à trouver un bien adapté à votre demande mais il faudra se méfier également de son discours, de ses affirmations ou encore de son expérience.

Il y a un juste milieu à trouver entre confiance et méfiance mais je vous rassure, il existe encore aujourd’hui des agents immobiliers honnêtes et excellents dans leur travail fort heureusement !

Je pense que le rôle de l’agent immobilier est déterminant dans la négociation, il faut que celui-ci comprenne votre démarche pour présenter votre proposition et votre projet de la meilleure manière au vendeur afin de le convaincre de vendre le bien à votre prix.

De plus, le vendeur a déjà noué certains liens avec l’agent immobilier ce qui sera plus simple lors de la négociation ce qui serait différent si vous étiez en train de négocier en direct avec le vendeur.

 

Chasseur immobilier : les principales différences avec l’agent immobilier

Pour moi, la différence principale entre l’agent et le chasseur immobilier est que le chasseur immobilier ne va pas vous proposer forcément un bien qu’il dispose en portefeuille ; en adéquation avec vos critères il va chercher un bien correspondant avec ces derniers. On évite donc le dialogue de sourd avec l’agent immobilier qui vous présente un superbe duplex alors que vous aviez bien spécifié vouloir un T2 plain pied car il ne dispose que de ce type de bien dans son portefeuille 😉

Le chasseur immobilier est donc neutre dans sa recherche et pas orienté en fonction de ses biens en stock et surtout travaille pour vous.

Les deux peuvent travailler ensemble. Le chasseur immobilier va présenter à l’agent immobilier un client « solvable » car il aura étudié son dossier au préalable. Il se mettra en relation avec lui afin de faire avancer plus rapidement son dossier car son client peut être occupé par son activité professionnelle, etc.

Conseil

Pourquoi je vous conseille de passer par un chasseur immobilier (si cela est possible)

La question à se poser est celle-ci : est-ce que vous avez le temps de faire les recherches de biens immobiliers, contacter directement les agences immobilières afin de voir l’intégralité des biens proposés, contacter les propriétaires en direct, demander l’établissement des devis travaux, etc.

Et surtout, est-ce que vous vous sentez assez compétent afin de chercher seul votre future pépite immobilière ?

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Faut-il investir dans un parking ?

Je pense que le chasseur immobilier peut être très intéressant pour vous car il pourra vous apprendre bon nombre de choses sur la pratique, le marché, et surtout pourra mettre à votre disposition son réseau.

Par le biais d’un cahier des charges que vous aurez mis en place avec votre chasseur, celui-ci devra vous présenter un ou plusieurs biens correspondant à ceux-ci, tant qu’il n’aura pas réalisé sa mission il ne pourra être rémunéré. Le principe est un peu le même que celui-ci du courtier en prêt immobilier qui n’est rémunéré qu’au moment du déblocage des fonds chez le notaire, si vous ne passez finalement pas avec lui alors il ne sera pas rémunéré.

Contrairement à l’agent immobilier dont l’objectif est opaque, le chasseur immobilier travaille pour vous, il aura donc à cœur de faire pencher la balance en votre faveur alors que l’agent immobilier peut jouer un double jeu avec vous.

Lorsque vous choisissez de chercher vous-même un bien immobilier et que vous trouvez celui-ci, vous allez devoir négocier en direct avec le propriétaire. Dans ce cas je vous invite à vous rapprocher d’un chasseur immobilier afin qu’il serve d’intermédiaire pour vous dans la négociation, il aura certainement plus de tact pour vous dans ce domaine.

En résumé, le chasseur immobilier va mettre à votre profit son réseau afin de trouver pour vous le bien immobilier correspondant le plus à vos critères définis lors du rendez-vous découverte effectué avec lui. Il effectuera pour vous différentes recherches afin de garantir votre intérêt, que ce soit au niveau des types de diagnostics mais également les contraintes juridiques. Enfin il vous fera gagner un temps certain dans votre recherche car il s’occupera de tout pour vous et dans votre intérêt.

N’oubliez pas que pour vous représenter il faudra faire signer à celui-ci un mandat de recherche (qui peut être exclusif ou non), c’est  à l’intérieur de ce contrat que vous pourrez définir précisément la mission de votre chasseur. Ainsi il pourra vous accompagner dans votre acquisition mais il pourra également être mandaté dans la recherche d’entrepreneurs pour la réalisation des travaux par exemple.

A titre personnel je me suis mis en contact avec une chasseuse en immobilier et je suis plutôt satisfait de sa manière de travailler, en tout cas je lui fais bien plus confiance qu’à certains autres agents immobiliers que j’ai pu croiser lors de mes visites !

Un chasseur immobilier peut être une bonne alternative au départ de votre projet afin de sonder le marché immobilier de la ville ainsi que les montants des dernières ventes immobilières au lieu de faire vous-même un certain nombre de visites et de décortiquer les annonces sur les différents sites internet tels que Seloger.

Et maintenant

Et maintenant ?

Il est temps de prendre votre envol.

Vous connaissez maintenant parfaitement les différences entre chasseur de bien et agent immobilier. Que ce soit au niveau de statut légal, leur rôle, leur manière de fonctionner, et même les dessous de ces professions …

Vous avez maintenant tous les outils nécessaires afin de pouvoir exploiter au mieux les compétences de vos interlocuteurs dans votre business immobilier.

Objectivement le chasseur de bien aura plutôt tendance à travailler uniquement dans votre intérêt par rapport au statut ambigu de l’agent immobilier. Toutefois ce dernier dispose aujourd’hui d’un certain monopole sur le marché et vous devrez souvent passer par lui.

Ce n’est aujourd’hui plus un problème pour vous car vous pourrez juger au mieux si votre intermédiaire est de qualité ou non.

N’oubliez pas que l’agent immobilier est un agent immobilier, qu’un courtier en travaux est un courtier en travaux et enfin qu’un banquier est un banquier. Logique n’est-ce pas ? Là où je veux en venir, c’est que vous devez solliciter des professionnels dans leur propre compétence. Ne demandez pas à un agent immobilier de vous évaluer les travaux, il vous donnera 95% du temps une mauvaise information.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour réussir votre projet immobilier. Il ne vous reste plus qu’à passer à l’action.

Il est important de se former, mais la pierre angulaire de votre réussite immobilière se situe dans le passage à l’action. Alors commencez dès aujourd’hui. Et même maintenant.

Contactez un chasseur de bien. Contactez également un agent immobilier. Et demandez-leur de vous expliquer leur manière de fonctionner. Vous allez pouvoir commencer à appliquer ce que vous venez d’apprendre.

Donnez leurs vos critères de recherches et voyez s’ils respectent votre demande.

Bref passez à l’action !

La bonne affaire existe. Il y en a beaucoup dans toute la France. Il faut simplement aller la chercher. Vous ne la trouverez malheureusement pas coucher sur votre canapé devant la télévision.

Le jeu en vaut la chandelle. Très clairement !

C’est pour cette raison que j’ai créé ce pack de bienvenue.

Il vous permet de faire vos premiers pas dans l’investissement locatif. Vous y retrouverez que du concret pour vous aider.

Il contient un simulateur de rentabilité, une vidéo de formation vidéo ultra complète sur les étapes d’un achat immobilier ou encore la présentation d’un investissement réalisé.

Il vous suffit de cliquer ici pour le télécharger.

Je vous remercie de m’avoir lu jusqu’ici.

Je vous souhaite le meilleur pour vos investissements !

    2 Commentaires concernant "Agent Immobilier et Chasseur de bien : Le Match ici !"

    • Henri

      Comme tu le soulignes Quentin, il faut faire attention au discours de l’agent immobilier. La plupart ne comprenne pas l’investissement locatif, et applique un rendement de façade. J’appelle ça le rendement de l’agent immobilier !

      • Quentin Georges

        La fameuse rentabilité calculé sur les revenus brut charges incluses divisé par la valeur du bien hors frais d’agence … Oui on peut l’appeler ainsi c’est une bonne expression ! 🙂

Commentez cet article ici

Votre adresse mail ne sera pas publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.